Communications officiellesNon classé

Des adaptations de règlement temporaires facilitent la reprise des compétitions après le confinement

By Tuesday 12 May 2020 No Comments

Communiqué de presse de la FSSE 12 mai 2020 13:30

Le 11 mai, après avoir consulté la Commission des règlements de la FSSE, le Comité de la Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE à adopté une directive qui, avec des adaptations temporaires de règlement, définit la reprise de la saison des concours 2020 après la levée ou l’assouplissement de l’interdiction d’organiser des manifestations. Dans ce contexte, les éléments essentiels sont la possibilité de limiter le nombre de départs pour une planification sécurisée ainsi que des adaptations dans le domaine des finances de départ et des prix en espèces. On ne sait toutefois pas encore à partir de quand et dans quel cadre les compétitions pourront à nouveau avoir lieu.

Sira Accola avec Tina de l'Yserand (Photo: Katja Stuppia)
Sira Accola avec Tina de l’Yserand (Photo: Katja Stuppia)

 

En collaboration avec la directrice sportive de la FSSE Evelyne Niklaus et du groupe de travail «Manifestations 2020 – Covid-19» regroupant des représentants des associations membres de la FSSE, des directoires, des organisateurs et des cavaliers, une délégation du Comité FSSE, composé de Franz Häfliger, de Damian Müller et de Nayla Stössel, a élaboré des mesures devant permettre aux organisateurs de proposer à nouveau des manifestations.

Ces adaptations sont destinées à créer des conditions-cadres réglementaires pour permettre aux organisateurs d’appliquer le plan de protection «Reprise des manifestations de sport équestre» à leur manifestation dès que celui-ci entrera en vigueur.

Pour les disciplines Saut, Concours Complet et Voltige, il s’agit surtout d’une adaptation importante au niveau du système des engagements : au lieu de la clôture des engagements, une phase d’engagements selon le principe du «premier arrivé, premier servi» sera instaurée. Ainsi, l’organisateur pourra exactement définir le nombre de participants par épreuve en respectant la sécurité de planification. Ce n’est qu’à cette condition que le plan de protection mentionnant, le cas échéant, le nombre limité de personnes autorisées à être présentes sur la place durant la manifestation et fixé par le Conseil fédéral, pourra être respecté.

Dans ce système, le changement de son propre chef de couples complets ne sera pas autorisé car il s’agit d’éviter des engagements et un commerce ultérieur avec ces places de départ. Par contre, le changement soit du cavalier, soit du cheval restera possible et gratuit.

Taxe Covid-19 sur les finances de départ et réduction des prix en espèces

La majoration des frais d’inscription avec une taxe Covid-19 ainsi que la possibilité de réduire les prix en espèces doivent, si besoin est, compenser en partie le manque de sponsors et apporter un soulagement financier aux organisateurs. A cet effet, la directive «Manifestations 2020 – Covid-19» définit des mesures contraignantes ou volontaires différentes en fonction des disciplines.

« La reprise des compétitions est très importante pour le sport équestre, non seulement pour compenser l’absence de participations internationales pour nos cavaliers, mais également pour proposer des possibilités de départ à tous les niveaux. Nous sommes absolument conscients du fait que les conditions actuelles obligeant à organiser des manifestations en respectant le plan de protection représentent un grand défi pour les organisateurs. On attend des organisateurs qu’ils fassent preuve de créativité, tout en renonçant éventuellement cette année à l’idée de faire du profit avec leur manifestation », relève le président du groupe de travail Franz Häfliger, chef du sport de compétition au sein du Comité FSSE.  « Avec la présente directive, nous espérons soutenir les organisateurs de la meilleure façon possible sachant que toutes les parties doivent faire preuve de solidarité et de bonne volonté, qu’il s’agisse des sportives et des sportifs équestres qui prendront le départ malgré des finances de départ plus élevées, ou des organisateurs qui pourront exploiter les mesures possibles si cela s’avère vraiment nécessaire, et ce afin que nous puissions relancer avec succès le sport de compétition ».

Les organisateurs sont bien entendu libres d’entamer des discussions avec les autres partenaires de leurs concours comme les officiels, les vétérinaires, etc. sachant que le cas échéant, ceux-ci peuvent aussi se montrer solidaires avec les organisations locales de sport équestre.

Le Conseil fédéral décidera le 27 mai 2020 de la marche à suivre

Ces prochains jours, la FSSE retournera les avant-programmes déjà existants aux organisateurs afin qu’ils soient adaptés. La prochaine date importante est le 27 mai 2020. C’est en effet ce jour-là que le Conseil fédéral informera sur les prochaines étapes d’assouplissement des mesures de confinement également pour les manifestations sportives. Si tout va dans le sens du sport équestre, le système adapté des engagements en ligne sera mis en service le 28 mai 2020. Ces adaptations temporaires s’appliqueront jusqu’à la fin de 2020 et le groupe de travail décidera cet automne de la procédure pour la saison 2021.

Les détails des diverses mesures par discipline figurent dans les directives:

Pour de plus amples informations:

Secrétariat FSSE, département Manifestations, e-mail: ver@fnch.ch