Communications officiellesNon classé

Crise du coronavirus: le vice-président de la FSSE Damian Müller s’adresse aux associations membres

By Monday 13 April 2020 No Comments

Dans un courriel adressé aux présidents des associations membres, le vice-président de la FSSE et conseiller des Etats Damian Müller donne un aperçu général de l’état actuel des activités de la FSSE autour de la crise du coronavirus. Dans le même temps, il les demande instamment d’éviter des initiatives individuelles au niveau politique, mais d’unir les forces pour contribuer ensemble au succès.

Lettre du 11 avril 2020 du vice-président de la FSSE Damian Müller adressée aux associations membres:

Chères Présidentes et chers Présidents des associations membres de la FSSE

Tout d’abord, j’espère que vous et vos familles allez bien.

En tant que vice-président de la FSSE, il m’est très important de vous transmette une mise à jour détaillée, afin que nous ayons tous le même niveau de connaissances.

Dans la situation de crise actuelle, tous les clubs sportifs, ainsi que les associations et les organisations sportives souffrent de problèmes existentiels, parce que des manifestations de sport populaire et de sport de compétition doivent être annulées. Cela concerne aussi fortement la FSSE, c’est pourquoi nous avons introduit le chômage partiel au Secrétariat et élaboré en même temps un nouveau plan des liquidités. Ceci nous garantit une vue d’ensemble constante et un contrôle minutieux des finances de la part du Comité de la FSSE.

A cette occasion, je vous remercie tous vivement. La collaboration a bien fonctionné ces dernières semaines et nous avons tiré à la même corde et nous devons continuer exactement de la même façon ! Je vous prie instamment de ne pas faire d’interventions auprès de la Confédération, car la FSSE a depuis l’éclatement de la crise, mis en place une Task Force avec Charles F. Trolliet, Sandra Wiedmer, Martin Richner (SHP) et moi-même. Nous avons une conférence téléphonique hebdomadaire et restons constamment en contact par E-Mail. Par conséquent, nous avons déjà soumis au Secrétariat à l’économie une importante lettre et nous restons en contact étroit avec les personnes de l’administration. Vous trouvez cette lettre sous : https://www.fnch.ch/ «FSSE et SHP s’adressent au Secrétariat à l’économie». En outre, je suis intervenu personnellement auprès de la Secrétaire d’Etat, Madame Marie-Gabriele Ineichen-Fleisch. Il s’ajoute encore que j’étais en séance jeudi avec la Présidente de la Confédération, Madame Sommaruga, les deux Conseillers fédéraux, Messieurs Parmelin et Berset, ainsi que les présidents de toutes les Commissions des Conseils National et des Etats lors de laquelle j’ai expliqué notre situation. J’ai en particulier approfondi explicitement les problèmes des écoles d’équitation. Comme action supplémentaire, nous allons (FSSE et SHP) faire une demande au Conseiller fédéral Parmelin, quant à une indemnisation pour les chevaux de manège. Nous avons élaboré ensemble avec le directeur de l’OSAV Hans Wyss un concept, afin que le Département ne doive pas réfléchir plus longtemps. Cette lettre sera signée par Charles F. Trolliet, Martin Richner et moi-même. De mon côté, cette lettre sera également déposée auprès des organes responsables. Nous allons pour terminer mettre sur pied une «Stratégie de sortie de crise pour les sports équestres suisses ». Celle-ci sera publiée d’ici environ une semaine.

Il est important pour moi que vous soyez informés des mesures actuelles. Nous sommes encore à maintes fois intervenus au cours des dernières semaines. Néanmoins, des mesures semblables à celles appliquées en Allemagne et en France ont aussi été envisagées. Vous le voyez, la FSSE a travaillé avec le Secrétariat et la SHP et mis sur pied des mesures concrètes. Maintenant, nous devons faire attention à ne laisser s’installer aucune cacophonie. C’est pourquoi, je demande instamment aux associations membres de coordonner leurs activités avec nous. Nous voulons éviter de nous trouver entre deux chaises, en raison de démarches non coordonnées. Nous devons extrêmement faire attention à poursuivre les contacts avec les autorités, avec précaution et stratégiquement. Vous pouvez vous imaginer que toutes les branches, les organisations sportives, etc. s’adressent aux départements. C’est pourquoi une démarche marche coordonnée est essentielle, même si les moulins tournent lentement.

Pour conclure, je vous rends attentifs au groupe de travail de la FSSE «Manifestations 2020 – Covid-19». Cette initiative est également très importante, afin de pouvoir régler les problèmes et revenir à une situation normale. A ce propos, je me permets d’émettre un avis d’un point de vue politique: toutes les activités de loisir seront à nouveau autorisées tout à la fin. Pour le Conseil fédéral, la sécurité sanitaire est en première ligne. Ensuite, l’ouverture progressive de l’économie et à la fin les loisirs.

Je vous remercie de votre collaboration et de votre compréhension. Je suis très heureux de constater avec quelle vision à long terme, transparence et engagement nous pouvons coopérer ensemble dans la situation actuelle.

Je vous prie de soumettre vos éventuelles questions et préoccupations directement à la FSSE, ainsi nous pourrons les intégrer dans nos réflexions et actions.

Cordiales salutations et bonnes fêtes de Pâques,
Damian Müller