Zur Navigation | Zum Inhalt
Advertisement
Clin d'oeil au complet
Clin d’œil au complet
La discipline Concours Complet noble et entière comme son nom l’indique demande au couple cavalier cheval des aptitudes bien particulières.  Fribourg qui a déjà d’illustres représentants dans cette discipline,  la famille Marro, compte aujourd’hui une autre cavalière dans ses rangs. Séverine Menoud de Villaraboud terminant 2ème par équipe lors de la finale des Grandes Association remporte également la coupe romande de concours complet 2007. En effet, ce challenge se dispute sur l’année et se base sur tous les CNC de la catégorie B1 à B3. Maman de 2 enfants, Tessy 7 ans et Colin 4 ans, Séverine est à 38 ans une cavalière passionnée. A 7 ans elle fait ses débuts à Poliez-Pittez chez M. Badoud  pour  passer ensuite aux courses poneys. 3 ans plus tard elle porte son intérêt vers le complet avec Jacques Pellod et court son premier CC à 12 ans ; 4 ans s’écoulent et elle s’en va en Angleterre dans une écurie de complet. De retour et faute de possibilité Séverine monte en saut sur les places régionales. Son casque de complet reste ainsi 11 ans dans l’armoire pour reprendre enfin du service en 2006 à l’arrivée de Daehlie de la Chevauchée. Ce fils de Dany Boys né jumeau et surnommé, le nain de jardin dans le milieu, débarquait chez Séverine, à l’age de 9 ans pour la revente. Ce cheval de randonnée qui accompagnait les touristes dans la vallée de Joux fut proposé sans succès à Fr. 2000.—  comme cheval de promenade. Par la force des choses le courant passa entre cheval et cavalière qui, malgré les chutes et les secousses, le testa au saut et lui apprit à partir au galop correctement. Son premier parcours un 80 cm puis un test d’initiation au concours complet suivit. Ses aptitudes 4x4 étaient indéniables et furent remarquées par Alain Piguet. Séverine décide alors de l’entraîner et l’engager petit à petit en concours. Le succès fut immédiat si bien que le couple se retrouva propulsé très vite en B3. Même si en saut « le coco » est vraiment instable et difficile quel plaisir pour Séverine de se retrouver à nouveau dans sa discipline fétiche avec ce petit cheval qui porte le nom d’un grand champion de ski de fond. Les projets d’avenir reste la poursuite de ces activités équestres et le rêve, qui deviendra certainement réalité, est de participer un jour à un concours « une étoile » ce qui selon les dires de l’amazone la laisserait vieillir tranquille. Enfin le temps n’est pas encore venu de penser à la retraite car tu as encore beaucoup à faire Séverine, ma copine. ST.S.
 
< Précédent   Suivant >
header_39.jpg